Suite sur la rémunération et la promotion H/F

lundi 3 août 2015
par  scala

L’objet de cette 3ième réunion porte sur la promotion et la rémunération. Théoriquement on est censé reprendre l’article 2 de l’accord actuel et de voir comment il peut évoluer.
La base de départ serait de calculer l’écart entre les moyennes des salaires des hommes et celle des femmes. Cela se ferait par domaines (zone géographique, coefficient et filière)
Du point de vue de la Direction, cet écart serait rattrapé par des augmentations mais sous certaines conditions.
- Ne serait augmenté que les femmes qui se trouvent en dessous de la moyenne des hommes.
- Ne serait augmenté que les femmes méritantes, c’est à dire conforme aux attentes (via l’EAD)
- Puis enfin définir un plafond pour celles qui seraient augmentés
Du point de vue de la CGT, si historiquement il est reconnu globalement une discrimination des femmes par rapport aux hommes, cette discrimination existe pour toutes les femmes. Ne pas augmenter celles qui seraient en dessus de la moyenne serait discriminatoire. Le critère EAD ne tiens pas la route car trop subjectif et clientéliste. Enfin si le Direction prévoit un plafond, c’est qu’elle reconnait par avance que très peu de femmes seront augmentées donc forcément beaucoup trop augmentées si l’on voulait supprimer définitivement l’écart de rémunération.
Le code du travail est très clair, travail égal salaire égal. La CGT souhaite donc augmenter toutes les femmes de la différence des moyennes pour rattraper l’écart. Ce rattrapage doit être systématique


Commentaires


Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 1er octobre 2019

Publication

155 Articles
Aucun album photo
4 Brèves
5 Sites Web
13 Auteurs

Visites

212 aujourd’hui
248 hier
83147 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés